Omar Azzabi

Président

Le 15 juin 2022, les Vert-e-s de la section Ville de Genève ont organisé leur Assemblée générale ordinaire. Les membres de la section présent-e-s ont élu le Conseiller municipal Omar Azzabi pour un nouveau mandat de trois ans à la présidence de la section des Vert-e-s Ville de Genève. Fort d’un solide bilan à la tête de la section depuis 2020, avec notamment les campagnes à succès de Clé de Rive et de la Cité de la musique, Omar Azzabi souhaite renforcer la dynamique de la section d’ici à 2025 : « L’important maintenant est de continuer le dialogue et les échanges autour du programme et l’identité du parti sans oublier les valeurs fondamentales de justice climatique et sociale pour la Ville de Genève. Je souhaite également que notre section reste à disposition de la population et la société civile afin de faire vivre une commune vivante, piétonne, végétalisée, solidaire et responsable.»

Pour l’accompagner durant ces trois prochaines années, et ce jusqu’aux élections municipales de 2025, les Vert-e-s Ville de Genève ont élu les 15 membres suivant-e-s au comité: Cyril Alispach, Anna Barseghian, Yves de Matteis, Céline Bartolomucci, Aurélien Theytaz, Sandra Constantin, Jerôme Guetang, Marjorie de Chastonay, Philippe de Rougemont, Ekaterina Dimitrova, Alpha Dramé, Catherine Haus, Charles-Antoine Kuszli, Hector Salvador et Delphine Wuest.  Ils complèteront ainsi les trois membres d’offices en raison de leurs fonctions au sein des Vert-e-s ou de leurs mandats (Les conseiller-e-s administratifs, Frédérique Perler, Alfonso Gomez et le chef de groupe Matthias Erhardt). Par ailleurs, les comptes 2021 de la section ont été approuvés et révèlent une section en bonne santé économique. 

Oui à « Zéro pub »

L’année à venir s’annonce pleine de défis intéressants pour la section avec deux votations municipales à l’agenda : le PLQ Bourgogne et « Zero pub », la section Vert-e-s Ville de Genève s’étant positionnée à une large majorité en faveur du règlement d’application de cette initiative.

Pour Omar Azzabi: « Nous sommes ravis de nous engager dans cette campagne tout en sachant qu’entre le dépôt de l’initiative en 2017 et l’acceptation du règlement au Conseil municipal en 2022, nous avons fait un véritable travail de fond avec l’ensemble des acteurs-trices. C’est une opportunité unique de redéfinir notre espace public en questionnant les dégâts écologiques et sociaux de la publicité commerciale. Pour nous, il s’agit clairement d’une solution cohérente aux impacts économiques limités entrant parfaitement dans le cadre des valeurs que les Vert-e-s veulent défendre et pouvant être bénéfique pour toutes et tous. »