Samedi passé dans le préau de l’école Liotard, j’ai inauguré la première «Troc party» qui se tenait simultanément dans quatre autres écoles de la ville (Cropettes. Geisendorf, Cayla et Europe). J’entends ainsi attirer l’attention des enfants sur la valeur des objets et les possibilités d’échanges sans argent. Le recyclage et la solidarité constituent le fondement de cet événement.

Parce qu’il implique une négociation, le troc permet d’entrer en relation avec l’autre. Contrairement à la plupart des trocs où – même bon marché – l’on se contente de vendre les objets, aucun argent n’entre en jeu dans la troc-partiy. Samedi, dans les écoles qui participaient à la Troc Party, de nouveaux liens, de nouvelles amitiés se sont tissées.

Autre exemple de la politique active que je mène dans les quartiers où les espaces publics, les cours d’immeuble etc. sont parfois un peu délaissés : lundi 28 avril, je lançais la saison 2014 du square Monthoux. L’association des Créateliers constituée pour faire (re-)vivre cet espace, a proposé l’an dernier des activités de loisirs variées et attractives.

Cette expérience mêle le jeu, la création, la détente et bien sûr la rencontre, favorisée encore davantage par la pose de bancs et de tables pour les habitant-e-s et les personnes de passage. Espace de rencontre et d’intégration pour les plus jeunes, il constitue un véritable équipement de proximité favorisant le « mieux vivre » ensemble.

Ce lieu unique au cœur des Pâquis, fruit de la collaboration de plusieurs Services de la Ville, sera animé jusqu’au mois d’octobre. Quant aux trocs, ils auront de nouveau lieu dans divers préaux en octobre également. Je me réjouis de vous voir à l’occasion fréquenter l’un ou l’autre de ces projets qui cadrent parfaitement avec nos valeurs vertes.

Esther Alder

ps : je relaie sur ma page facebook l’interview de la TG dans le préau de l’école Liotard et l’initiative des Créateliers au square Monthoux