Rendez-vous demain mercredi 16 avril à 20h à la salle du Môle !

Aux Pâquis comme dans d’autres secteurs de la Ville, les besoins des acteurs sur le terrain dépassent clairement les simples mesures techniques. Pour y répondre, il était temps de mettre en place un Contrat de quartier dans ce secteur.

Ce sont en effet les habitantes et les habitants des Pâquis eux-mêmes qui ont fait la demande d’avoir « leur » Contrat de quartier. Du côté du CA, une étude nous a confirmé le bien-fondé de cet outil de démocratie participative. Après le premier Contrat des Grottes en 2008 (pris en charge par le Département de Rémy Pagani) puis celui de Saint-Gervais/Seujet/Voltaire (pris en charge par mon Département), la formidable mobilisation citoyenne des Pâquis permettra la concrétisation de politiques de proximité qui touchent à tous les pans de la vie des habitant-e-s dans le quartier.  C’est Guillaume Barazzone qui pilotera les démarches, mais mon Département reste très concerné par les actions de proximité.

Un outil fondamentalement vert

Les Contrats de quartier s’inscrivent pleinement dans une politique écologiste puisqu’ils font appel à la  participation des habitantes et des habitants, une valeur chère aux Verts. Ce contrat de confiance entre les autorités et les acteurs d’un secteur bien délimité a d’ailleurs trait à la décentralisation, l’un des cinq critères verts sur lesquels nous fondons notre politique. La diversité est également une notion qui coule de source lorsqu’on évoque ces outils de démocratie participative, de même que l’intérêt général et la recherche de consensus. Grâce aux Contrats de quartier, la participation s’inscrit au cœur de la proximité et de l’action que je défends au Département de la cohésion sociale et de la solidarité.

Comment ça marche ? Venez constater par vous-même !

Pour découvrir le fonctionnement d’une Contrat de quartier, je vous invite à participer à la première Conférence de quartier des Pâquis qui se déroulera demain soir mercredi 16 avril à 20h à la salle du Môle. Nous partagerons ensuite le verre de l’amitié.

En me réjouissant de vous retrouver nombreuses et nombreux à cette occasion, je vous adresse mes plus vertes salutations. 

Esther Alder