Les Verts de la Ville de Genève qui ont fait campagne contre le projet de rénovation et d’extension du Musée d’art et d’histoire (MAH) se félicitent du résultat conforme à leur position. Cependant, le dossier est loin d’être clos, il s’agit désormais pour les autorités de la Ville de travailler sur un projet plus adéquat.

Bien qu’il y ait, au sein des Verts, une forte conscience de l’importance des musées à Genève et de la nécessité de rénover le MAH, le projet, dans sa version actuelle, n’était pas parvenu à convaincre dans les rangs des Verts. Cette position se reflète aujourd’hui dans les urnes.

En effet, les faiblesses du projet, qui ont été rappelées durant toute la campagne, ont été prises très au sérieux par la population. Ce résultat confirme que la proposition soumise au vote n’était pas satisfaisante notamment en ce qui concerne la convention instaurant un partenariat publique-privé des plus discutable, la politique muséale demeurant incertaine voire inexistante, ainsi que les atteintes choquantes au patrimoine architectural.

Même si cette version de la rénovation et de l’extension du MAH a été refusée par 54% des votants, la nécessité d’une rénovation du musée demeure. Ce résultat constitue donc une belle opportunité de concevoir rapidement un projet plus fédérateur. Dans cette perspective, les autorités, les partis et les différents acteurs auront la possibilité de travailler avec plus de transparence, de collaboration et de démocratie. Les Verts, quant à eux s’y engagent.